Les hommes sont-ils tous des obsédés ?

Objectivement, OUI ! En tout cas dans leur immense majorité.

De fait, les hommes pensent beaucoup plus au sexe que les femmes. À l’acte sexuel proprement dit. Environ trois fois plus, selon une étude : 54 % des hommes y pensent plus d’une fois par jour, contre 19 % des femmes seulement. Pour un homme, tout est potentiellement sexuel : un jeu de mots, un lapsus, une image plus ou moins suggestive, la poitrine d’une femme entraperçue dans la rue, etc. Tout, absolument tout peut devenir combustible à son inextinguible besoin de sexe.

Interrogés sur « qui avait le plus envie du dernier rapport sexuel » en couple, 17 % des hommes et 19 % des femmes désignent le partenaire masculin (même si les trois quarts environ prétendent que les deux en avaient autant envie).

Pourtant, on voit émerger dans les statistiques un phénomène, assez récent mais croissant, de désintérêt masculin pour la sexualité. Selon l’étude CSF de 2007, un garçon sur cinq entre 18 et 25 ans ne manifeste aucun intérêt pour le couple ou le sexe. Pire, entre 18 et 35 ans, la part d’abstinents sexuels est deux fois plus importante chez les hommes (6,2 %) que chez les femmes (3,5 %).

Libido en berne par choix… ou faute de mieux ? La question demeure ouverte.

Voir 69 conseils pour elle et lui de Christian Foch et Frédéric Ploton.

Nouveautés
Je parle français comme une cochonne
Je parle français comme une cochonne
12,00 €
Meilleures ventes
L'orage
L'orage
13,00 €