Un préservatif à sa taille...

De l'intérêt d'utiliser un préservatif à sa taille

Trop long ou trop court, trop étroit ou trop large... un préservatif inadapté peut non seulement glisser ou se déchirer, mais aussi réduire le plaisir sexuel des deux partenaires, selon une étude publiée mardi dans la revue spécialisée Sexually Transmitted Infections.


Publié le 15/02/2010 /
AFP

De l'intérêt d'utiliser un préservatif à sa taille

Les chercheurs de l'Institut Kinsey (Université de l'Indiana, Etats-Unis) ont analysé des questionnaires complétés par 436 hommes entre 18 et 67 ans. Les volontaires ont été recrutés par voie de presse et sur le site d'une société de vente de préservatifs, et ont déclaré avoir utilisé des préservatifs pour des relations sexuelles avec pénétration vaginale dans les trois mois précédents.


Selon les chercheurs, presque la moitié de ces hommes (44,7%) ont rapporté avoir fait l'expérience de préservatifs inadaptés. Ces utilisateurs de préservatifs inadaptés avaient 2,5 fois plus de risque que les autres de les voir se déchirer ou glisser, et 5 fois plus de risque d'irritation pénienne.

 


Ils avaient aussi deux fois plus de risque de connaître un problème d'érection ou des difficultés (ou leur partenaire) à atteindre l'orgasme. Et ils avaient deux fois plus de risque de retirer le préservatif avant la fin du rapport sexuel.


L'étude, dont la limite est d'être basée sur les déclarations des volontaires, montre néanmoins la nécessité de "messages sanitaires" pour inciter les hommes à choisir la bonne taille de préservatifs, soulignent ses auteurs, Richard Crosby et Bill Yarber.

Bill Yarber explique dans un podcast (http://podcast.bmj.com/sti) que les fabricants de préservatifs devraient appeler la plus petite taille "large", puis "extra large" pour la taille medium, etc. "Les hommes n'achèteraient pas des préservatifs marqués "small" ou "extra small", avertit-il.

Nouveautés
Moon
Moon
40,50 €
Meilleures ventes
L'orage
L'orage
13,00 €